Explorons des solutions pour améliorer la lutte

En 2023, le GDON des Bordeaux organise des ateliers avec des professionnels de la vigne, des élus locaux et des habitants. Le but est d’approfondir des solutions qui permettront d’améliorer durablement la lutte contre la flavescence dorée.

Les premiers ateliers ont eu lieu début janvier à Sainte-Florence et Verdelais : 30 participants ont imaginé des actions à mettre en œuvre dès le printemps prochain.

Participez aux prochains ateliers

Continuons à construire ensemble les solutions au fil de 2 ateliers avec la participation de chercheurs spécialistes.

Rendez-vous à 18h pour un accueil convivial avec apéritif :

Territoire 2 en bordure de Dordogne :
  • jeudi 2 février à Mouliets-et-Villemartin (salle des associations, 60 route de Piquessègue)
  • mardi 28 février à Flaujagues (salle polyvalente, 27 Le Bourg Sud)
Territoire 1 en bordure de Garonne :
  • mardi 31 janvier à Sainte-Croix-du-Mont (salle Jeanne d’Arc, Mounet Nord)
  • jeudi 2 mars à Loupiac (salle de l’ancienne mairie, 26 route de l’Église)

EN SAVOIR PLUS

14 solutions proposées

 

Grâce à l’implication de viticulteurs, pépiniéristes, techniciens, élus locaux et riverains en mai et juin 2022, des solutions ont été imaginées et priorisées. Elles sont réparties dans 6 thématiques :

  • Sensibilisation et formation (des professionnels, mairies et habitants),
  • Observation et prospection (piégeage à grande échelle, prospection avec les professionnels),
  • Repousses sauvages et vignes réservoirs (gestion avec les professionnels, mairies, gestionnaires fonciers, habitants, associations),
  • S’organiser autrement voire vivre avec (à l’échelle locale par la mutualisation, le dialogue, la sensibilisation),
  • Flavescence dorée et recherches (cépages, méthodes alternatives de détection et de test des pieds malades),
  • Réglementation et vignes réservoirs (législation, gestion collective et administrative des vignes abandonnées).

Agissons ensemble pour préserver nos vignes et la santé de notre territoire

En partenariat avec des chercheurs l’INRAE, le GDON des Bordeaux anime une démarche participative sur 2 territoires pilotes en bordure de Garonne et de Dordogne.

L’objectif à terme est d’enrayer la flavescence dorée et de réduire les traitements insecticides.

Pour cela, il faut prendre en compte les vignes qui peuvent propager la maladie : repousses de vignes sauvages, vignes abandonnées, vignes cultivées ou d’ornement présentes sur tout espace foncier.

Ces vignes réservoirs de cicadelles et de flavescence dorée ne se situent pas qu’au sein des parcelles viticoles. Elles peuvent être présentes dans un jardin, sur un rond-point, en bordure de route…

La stratégie de lutte doit donc intégrer d’autres espaces et personnes en dehors de la filière viticole, notamment les collectivités locales et les propriétaires fonciers : re-grappons nous et agissons ensemble pour préserver nos vignes et la santé de notre territoire !