Utilisation des insecticides

Les produits homologués contre la cicadelle de la flavescence dorée sont listés. Les sources proviennent de Ephy et de Phytodata. Ces informations ne constituent pas une préconisation d’emploi mais une liste exhaustive des produits autorisés. Avant tout usage, nous vous invitons à consulter un conseiller viticole pour adapter au mieux le choix du produit à appliquer. Les caractéristiques des produits (doses d’application, ZNT, DAR, DRE, mention abeille) sont indiquées pour traiter contre la cicadelle de la flavescence dorée. Elles sont fixées par les décisions d’AMM (Autorisation de Mise sur le Marché).

Zone Non Traitée (ZNT)

Une Zone Non Traitée est une zone caractérisée par sa largeur en bordure d’un point d’eau ou au voisinage de zones d’habitation et de zones accueillant des groupes de personnes vulnérables. Ces ZNT sont définies pour un usage d’un produit utilisé dans les conditions prévues par sa décision d’autorisation de mise sur le marché. Ces zones ne peuvent recevoir aucune application directe, par pulvérisation ou poudrage, de ce produit, sauf dans le cas de la lutte contre la cicadelle de la flavescence dorée :

La Zone Non Traitée est de 0 mètre

Pour la lutte obligatoire contre la cicadelle de la flavescence dorée, une zone non traitée de 0 mètre est déterminée par :

  • l’arrêté national du 27 décembre 2019 précise que « les distances minimales de sécurité ne s’appliquent pas aux traitements nécessaires à la destruction et à la prévention de la propagation des organismes nuisibles réglementés au sens du I de l’article L. 251-3 du code rural et de la pêche maritime, ordonnés en application du II de l’article L. 201-4 du même code. »

et

  • l’arrêté préfectoral du 20 mai 2019 précise que « les traitements insecticides conduits dans le cadre de la lutte obligatoire contre la flavescence ne sont pas soumis à l’obligation de respect des zones non traitées par rapport aux points d’eau ou par rapport à tout autre sous réserve que toutes les mesures soient prises par les applicateurs pour limiter au plus bas niveau tout risque de dérive de pulvérisation au-delà des limites de la zone à traiter. »

Délai avant récolte (DAR)

C’est la durée minimale qui doit séparer la date du traitement de la date de récolte. Il est destiné à prévenir les dépassements de résidus de produits dans les denrées alimentaires.
Le Délai avant Récolte est de 7, 10, 14, 21 ou 28 jours.

Délai de réentrée (DRE)

C’est la durée pendant laquelle il est interdit aux personnes de pénétrer sur ou dans les lieux où a été appliqué un produit. Il vise à prévenir les risques et à limiter l’exposition des travailleurs, notamment le personnel manipulant des plantes traitées récemment.
Il est au minimum de 12 heures en Gironde. Il peut être de 24 heures ou de 48 heures.

Mentions de danger

Chaque produit est étiqueté avec un code correspondant à une classe de danger. Chaque classe définit la nature du danger : soit physique soit pour la santé soit pour l’environnement. Sur les insecticides homologués contre la cicadelle de la flavescence dorée, la mention de danger H226 est un danger physique, les mentions H301 à H373 sont des mentions de danger pour la santé et H400 à H410 sont des mentions de danger pour l’environnement.

Danger physique

  • H226 : Liquide et vapeurs inflammables

Danger pour la santé

  • H301 : Toxique en cas d’ingestion
  • H302 : Nocif en cas d’ingestion
  • H304 : Peut être mortel en cas d’ingestion et de pénétration dans les voies respiratoires
  • H315 : Provoque une irritation cutanée
  • H317 : Peut provoquer une allergie cutanée
  • H318 : Provoque des lésions oculaires graves
  • H319 : Provoque une sévère irritation des yeux
  • H332 : Nocif par inhalation
  • H335 : Peut irriter les voies respiratoires
  • H336 : Peut provoquer somnolence ou vertiges
  • H351 : Peut provoquer le cancer. CMR 2*
  • H362 : Peut être nocif pour les bébés nourris au lait maternel. CMR** Toxique via l’allaitement
  • H373 : Risque présumé d’effets graves pour les organes à la suite d’expositions répétées ou d’une exposition prolongée

Danger pour l’environnement

  • H400 : Très toxique pour les organismes aquatiques
  • H410 : Très toxique pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme

CMR : Cancérogène, Mutagène ou toxique pour la Reproduction. 3 catégories distinctes existent :

  • CMR 1A : Action avérée (prouvée) sur l’homme (les données ayant servi à la classification de la substance proviennent surtout d’études humaines)
  • CMR 1B : Forte présomption que l’exposition puisse provoquer un problème CMR ou en augmenter la fréquence (les données ayant servi à la classification de la substance proviennent surtout d’études animales)
  • *CMR 2 : Substance ou préparations/mélanges suspectées, mais pour lesquelles les informations restent insuffisantes pour les classer en catégorie 1
  • **Autres : Toxique via l’allaitement

Mention abeille

La mention abeille permet d’appliquer le produit durant la floraison ou durant la période de production d’exsudats, en dehors de la présence d’abeilles et autres insectes pollinisateurs. En savoir plus

Agriculture biologique

2 produits sont homologués, au mode d’action par contact avec un effet choc :

  • le Pyrévert, à base de pyrèthre naturel. L’efficacité du Pyrévert a été testée au cours d’un essai national financé par FranceAgriMer. Son efficacité moyenne est de 80 à 85 % avec une stratégie à 2 ou 3 traitements, et de 60 % avec 1 traitement.
  • le Prevam ou Limocide, à base d’huile essentielle d’orange douce. C’est un produit de biocontrôle. Il a montré une efficacité contre les cicadelles vertes et metcalfa. Il a été homologué contre les cicadelles de la flavescence dorée par extension d’usage. Dans l’attente d’essais d’efficacité spécifiques à la cicadelle de la flavescence dorée, son usage n’est pas autorisé dans le cadre de la lutte obligatoire.